Atelier Départemental d'Éducation Artistique

P1010619Le pôle « médiations » de Caza d’oro a pour axe fort l’ADEA, un dispositif d’Atelier Départemental d’Éducation Artistique enrichi avec l’arrivée d’une médiatrice professionnelle (titulaire d’un master d’histoire de l’art et de médiation culturelle) pleinement dévolue à cette mission. Cela signifie non seulement la transmission d’un savoir de qualité, d’outils de qualité, mais aussi d’une pleine disponibilité de Caza d’oro pour cette mission départementale.

 Caza d’oro est résolument tournée et engagée vers l’avenir, à travers ce volet pédagogique, parce que la culture est un outil de réflexion pour les adultes de demain, mais aussi la garantie de leur créativité, et d’une adaptabilité optimale face aux défis de demain, bref, de leur réussite. À travers des actions pionnières comme « Art & Écologie », les plus jeunes prennent conscience de la capacité innovante autant et de la dimension citoyenne de l’art, et portent un nouveau regard sur les problématiques environnementales actuelles. Une action comme Mobil’art est quant à elle exemplaire de la politique pédagogique sur laquelle travaille Caza d’oro. Elle constitue un moment unique pour les jeunes élèves de l’Ariège. Parce que pour beaucoup, il s’agit de la première rencontre avec l’art contemporain, et avec des pièces de musée.

Les œuvres suscitent un questionnement fort, et un vrai dialogue avec la médiatrice culturelle qui accompagne l’exposition. Surtout, c’est le sens que portent les œuvres qui séduit les élèves et les enseignants : un message qui peut être plus ou moins implicite, singulier mais toujours ouvert à l’interprétation – un espace de liberté pour le créateur autant que pour le spectateur. La médiation permet de mettre en valeur cette dimension autant que la dimension plastique, et leur inscription dans l’histoire de l’art. Ces rencontres peuvent ensuite être exploitées en classe par les enseignants, tant par un prolongement des dialogues initiés qu’à  travers des travaux d’arts plastiques.

le Mobil'art

Contexte : l’Ariège

mopbil'art 2011Depuis maintenant dix ans, Caza d’oro invite la population de l’Ariège à se déplacer vers ses lieux d’expositions, intervient sur de nombreux projets d’éducation artistique et de médiation, est sollicitée sur tout le département. C’est ainsi qu’ont été conçus et réalisés des projets avec les Clae, Clas, écoles, collèges et lycées, l’IUFM, avec l’OCCE 09, etc. C’est forte de son expérience, de ses compétences et savoirs qu’en 2009 Caza d’oro a eu l’idée d’apporter l’art dans toutes les vallées, y compris les plus retirées – sillonner au volant d’une Galerie Ambulante les petites routes du département avec la mission de diffuser l’art contemporain et la créativité dans des zones géographiques éloignées de Toulouse et des grands Centres artistiques de Région, prend ainsi tout son sens. Ce ne sont plus les élèves qui doivent se déplacer vers l’art, mais les œuvres et le médiateur qui se déplacent vers les élèves. Les créations d’artistes issues de collections nationales, régionales départementales et privées viennent ainsi à la rencontre de tous les publics !

« Mobil’art en campagne », les principes

LaubeDans le cadre de ses missions d’éducation artistique, de diffusion et de médiation en milieux scolaires, Caza d’oro et l’ADEA (Atelier Départemental d’Éducation Artistique) proposent pour la rentrée 2012 / 2013 la deuxième édition de « Mobil’art en campagne », Galerie Itinérante des Résidences d’artistes Caza d’oro. « Mobil’art » permet d’offrir au public de l’Ariège, et plus spécifiquement aux publics scolaires, une exposition itinérante d’œuvres issues de collections particulières et de celles du FRAC Midi-Pyrénées.

« Mobil’art » est donc une exposition « clés en main», proposant des œuvres de qualité, mais aussi les services d’une médiatrice (diplômée d’Histoire de l’Arts, spécialisée en Art contemporain) en liaison étroite avec l’Inspection Académique (via le Conseiller Pédagogique de Circonscription) et l’Académie de Toulouse (DAAC, IPR). Cette exposition permet donc dans un premier temps une présentation des œuvres, mais aussi un dialogue avec les élèves. Par la suite, les enseignants peuvent exploiter cette exposition au cours de travaux en classe.

 Les Porteurs du projet

Ce projet est conçu et mis en œuvre par Caza d’oro et est réalisé grâce au partenariat avec le FRAC Midi-Pyrénées, les établissements scolaires, les collectivités. C’est fort de son expérience, de ses compétences et savoirs qu’en 2009, Caza d’oro a eu cette idée d’apporter l’art dans les vallées notamment les plus retirées. Ainsi sillonner au volant d’une Galerie Ambulante les petites routes du Département et par là -même développer largement ses missions de diffuseur dans des zones géographiques éloignées de son Centre et des grands Centres artistiques de Région prend tout son sens. Les créations d’artistes viennent ainsi à  la rencontre de tous les publics !

Pour aller voir les deux premières éditions de 2010 et 2011 en images cliquez sur :

Mobil’art en campagne 1

Mobil’art en campagne 2

Pour la nouvelle édition, cliquez sur Mobil’art en campagne 3

Les Projets dits équation

Des œuvres exposées dans les établissements scolaires d’Ariège

P1010835Dans le cadre de l’ADEA, Caza d’oro renouvelle depuis 3 années son partenariat avec l’Office Central de la Coopération à  l’École, soutenu par le PEP 09, pour la mise en place des projets « équation ». De janvier à  avril sont mises à  disposition des établissements scolaires, des œuvres d’art contemporain d’un ou plusieurs artistes régionaux selon les variables établies par les partenaires. Le prêt d’œuvres est proposé à  une dizaine d’établissements scolaires du département de la maternelle à  l’IUFM et à des établissements spécialisés.

Une découverte libre de l’œuvre est d’abord envisagée pour les élèves et les enseignants participants. Par la suite un accompagnement des enseignants dans l’élaboration de leurs séances d’exploitation en classe est proposé par Caza d’oro et l’OCCE 09. Ce projet est basé sur la production plastique des élèves qui deviennent alors non plus des consommateurs mais des acteurs. Il se finalise par une rencontre avec l’artiste autour de vernissages d’expositions des œuvres prêtées associées aux productions des élèves.

Les objectifs de ce projet sont, entre autres, d’encourager la créativité des élèves, d’éveiller leur curiosité intellectuelle, d’enrichir leur culture personnelle, de permettre un contact direct avec un artiste et son œuvre, de décrire et de partager des émotions avec ses pairs et avec sa famille.

Pour voir les projets « équation » passés, cliquez sur les intitulés :

Projet 8+1=1 en 2013

Projet 3×3=6 en 2012

Projet 5/5 en 2011