Dialogues autour des œuvres

visiteP1020260 L’éducation artistique et culturelle est une priorité pour Caza d’oro, non seulement à  travers les projets de l’ADEA, mais aussi tout au long de l’année à  travers les différentes expositions restitutives des résidences d’artistes. Dans tous les cas, l’action territoriale, mais aussi le rapprochement du public avec les artistes et les œuvres est indéniable.

Dans une résidence d’artistes, la rencontre avec les publics peut se faire autour des instants de production, de rencontre avec l’artiste à la recherche de sa créativité pendant le temps de présence sur place. Ces rencontres peuvent se faire de diverses manières : sous forme de dialogue, de discussion, d’échange, sous forme d’observations d’une pratique et d’ateliers.

Par exemple, la résidence des SiNéANGULO et leur exposition «Mille et un objets en chemin» a été l’occasion d’initier les élèves de l’école primaire et les collégiens du Mas d’Azil au modelage du grès et au relief lors d’un atelier avec les maternelles. La découverte du camp nomade des artistes implanté au niveau de l’entrée sud de la grotte, a aussi permis à des classes de l’école du Fossat de venir créer pour le Muzoo, musée nomade d’art simple, autour des ateliers tissus, papiers, terres, proposés par les artistes voyageurs.

Pendant les expositions dites restitutives, l’invitation à la visite par la médiatrice culturelle se transforme en temps de dialogues autour des œuvres, d’échanges de points de vue, d’impressions, de réflexions. Ces instants partagés sont adaptés aux différents publics qu’ils soient néophytes, amateurs ou juste curieux ; adultes, enfants, jeunes et moins jeunes.

Ces expositions sont souvent un moyen d’initier les enfants à l’art, de les confronter à leur imaginaire et à leur inventivité. Dans le cadre de la résidence, les publics rencontrent les artistes et peuvent ainsi être au cœur de la création!