Dreamtime, grottes , art contemporain et transhistoire

Le projet DreamTime

Un programme de création et de recherche

Comparable à un programme de création et de recherche, DreamTime a pour objectif d’expérimenter de nouvelles interactions entre la création contemporaine et le patrimoine préhistorique et naturel de l’Ariège et de Midi-Pyrénées à partir des grottes de la région qui représentent l’un des berceaux de l’art et de la civilisation. Ce projet transculturel repose sur un dialogue inédit entre artistes, préhistoriens, anthropologues et penseurs, invités à se rencontrer, à échanger et peut-être à concilier ou conjuguer leurs approches respectives. La dimension transhistorique voudrait reconsidérer les catégorisations restrictives qu’elles soient historiques, scientifiques, historiques ou esthétiques, au profit d’une vision renouvelée de notre rapport à l’art, à la culture humaine et à son environnement.

Ce projet répond aussi à la nécessité très actuelle d’instruire de nouvelles formes d’imaginaires. Par ailleurs le programme DreamTime est conduit avec la collaboration d’un comité scientifique interdisciplinaire sous le contrôle technique et scientifique du SESTA (Service d’Exploitation des Sites Touristiques du Conseil Général de l’Ariège) et du Ministère de la Culture (DRAC Midi-Pyrénées).

Une double exposition en miroir

Cette première grande exposition en diptyque était présentée conjointement dans la grotte du Mas d’Azil et aux Abattoirs / FRAC Midi-Pyrénées à Toulouse.

Conception

Conception/organisation

DreamTime est un projet crée en partenariat entre :

  • Les Abattoirs / FRAC Midi-Pyrénées : Pascal Pique, Directeur pour l’art contemporain et la diffusion régionale.
  • Caza d’Oro, Nathalie Thibat et Claus Sauer, directeurs des résidences d’artistes Caza d’Oro, le Mas d’Azil.
  • Le Sesta : Service d’Exploitation des sites Touristiques de l’Ariège, Parc de la Préhistoire, Tarascon sur Ariège.

Ce projet reçoit le soutien de la mairie de Toulouse, du Conseil Régional Midi-Pyrénées, le Conseil Général de l’Ariège, le Ministère de la Culture et la DRAC Midi-Pyrénées, la commune du Mas d’Azil, la Communauté de Commune de l’Arize.

Dates de l’exposition

  • Dans la grotte du Mas d’Azil, du 16 mai au 14 novembre 2009
  • Aux Musée des Abattoirs à Toulouse, du 15 mai au 31 août 2009.

Le titre « DreamTime » emprunté à la culture aborigène évoque cette disposition mentale très particulière qui consiste à « rêver » le monde, c’est-à-dire le concevoir d’une manière à la fois mythique, réelle et géophysique. Le « temps du rêve » fait référence au « temps d’avant le temps » ou au « temps de la création de toutes choses ». Il raconte l’origine de l’humanité et de la culture aborigène, quand les esprits des ancêtres vinrent sur la planète sous des apparences humaines ou autres, pour donner forme à la terre, aux plantes et aux animaux que nous connaissons aujourd’hui. Les aborigènes ont l’histoire culturelle la plus longue et la plus continue de tous les groupes humains : 65000 ans selon certaines estimations. C’est-à dire qu’ils ont été et restent contemporains des premières formes d’art paléolithique que l’on trouve dans les grottes de l’Ariège et de Midi-Pyrénées, qui sont au cœur du projet « DreamTime, grottes art contemporain et Transhistoire ».

La grotte du Mas d'Azil

[rev_slider sliderDT1]

Les Abattoirs - FRAC Midi-Pyrénées à Toulouse

[rev_slider sliderDT1T]