bernadette-et-coq-1.jpg

Grotta Profunda

Grotta Profunda les humeurs du gouffre de Pauline Curnier Jardin 2011
HD “ 30 minutes « couleur et n&b
Langue française avec sous-titres anglais

L’enfant Bernadette vient de voir une apparition : peut-être celle de l’Immaculée Conception. Le trouble que suscite en elle cette vision la porte jusque dans les montagnes majestueuses où, épuisée, elle s’assoupit dans un champ, sur une pierre ronde. L’enfant se sent amoureuse de la vierge. Évoluant dans un état de semi-inconscience, elle se retrouve à l’intérieur d’une grotte où toute une cosmogonie extravagante entend l’instruire sur les questions de l’origine de l’humanité. Un râle ancestral, des gouttes qui tombent en perles dans les flaques sous les stalactites, la paroi tourmentée de la cavité ; les éléments naturels eux-mêmes se joignent au rituel initiatique de la petite visionnaire.

Lire la suite

tableau.jpg

La grotte des vanités grotte “ meuble - ermitage “ abri du serpent, du chien, de l’ours, du loup, de l’enfant, de la femme et de l’homme "cabane de berger ou de fée, bastion des contestations - espace du temps “.
Pour la voie des Pyrénées voici une Chapelle de bois, d’acier et de pierre.

Lire la suite

Carte-finale.jpg

Cartes dissidentes

« Cartes dissidentes », c’est le titre du projet et de l’exposition du jeune artiste espagnol Javier Noguerol qui était en résidence en 2011 à caza d’oro.

Après avoir découvert virtuellement le département, cet artiste a choisi de travailler sur le thème de la carte géographique, thème qui est alors devenu pour lui un véritable sujet d’investigation. Dès son arrivée à Caza d’oro, il a parcouru l’Ariège à pieds, en particulier le canton du Mas d’Azil. Avant cela, il avait déjà effectué les centaines de kilomètres du trajet Madrid-le Mas d’Azil en bicyclette.

Durant des semaines, il a interrogé le concept de carte géographique, mais aussi ses origines, son histoire, à ses utilisations, ses formes et contenus, ce qui lui a permis de penser et concevoir d’autres cartes, alternatives, modifiant notre perception des territoires cartographiés, voire même notre utilisation des cartes.

Lire la suite

Eau-Feu-2.jpg

Philippe Domergue est diplômé de l’Ecole Supérieure d’Art de Perpignan (DNSEP en 1990). En 2011, il a obtenu la Bourse d’Aide à la Création de la DRAC Languedoc-Roussillon. D’abord enseignant, il s’engage ensuite dans plusieurs associations d’éducation à l’environnement. Depuis 2006 il est maître d’œuvre et co-responsable d’un lieu dédié à l’art, à l’écologie et aux énergies renouvelables : le Mas Saint Jacques à Bompas (http://artboressence.over-blog.com/). En tant qu’artiste il mène une réflexion sur l’image, la mémoire et la perception à travers un travail à la fois photographique et environnemental. Depuis quelques années il s’intéresse plus particulièrement au Tiers-Paysage: « Le paysage des espaces non aménagés, non exploités par l’homme: celui des espaces-refuges pour la faune et la flore : les terrains délaissés, les friches, les bords de chemins, les réserves(1). Il crée des images contextuelles, photographiques ou hybrides, qu’il installe dans divers espaces, naturels ou bâtis. Mais ces images ne sont souvent qu’éléments d’un dispositif visuel pensé pour mettre en jeu notre relation au monde et à l’épreuve la fertilité de notre regard.

Lire la suite

obras-I.jpg

Jocelyn Bonnerave est né en 1977 à Reims. Il vit actuellement dans les Corbières. Ancien élève de l’ENS de Lyon, il est aussi agrégé de Lettres Modernes et Docteur en anthropologie à l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales). Il a consacré sa thèse de doctorat à l’anthropologie du spectacle vivant, plus spécifiquement à la performance musicale improvisée. C’est autour des musiciens suivants qu’il a mené son travail : Bernard Lubat, Fred Frith, Joëlle Léandre et l’orchestre national de Jazz dirigé par Claude Barthélemy. Cette étude a eu une profonde influence sur son travail scénique mais aussi sur sa recherche littéraire marquée par l’oralité, le rythme et l’effet de spontanéité. En outre, l’observation de terrain l’a notamment conduit en Californie durant l’année 2004, un séjour qui a nourri la trame narrative de son premier roman Nouveaux Indiens. Une fois terminé son parcours universitaire, il a choisi de se consacrer exclusivement à la création.

Lire la suite

facebook_page_plugin